HARMONIE TAXI VSL

TAXI VSL POUR LA HAUTE-GARONNE, REGION MIDI-PYRENEES

Les taxis conventionnés et les véhicules sanitaires légers (VSL) font partie tous les deux de la famille des véhicules sanitaires. De ce fait, ils ont pour principal objectif le transport des malades et blessés pour des raisons médicales. Il peut être question des soins médicaux ou des diagnostics. En ce qui concerne ces derniers, le transport se fait aussi en position assise en fonction du mode de transport prescrit par le médecin. Ce qui n’est pas le cas pour les ambulances.
Par ailleurs, leur utilité se fait ressentir de plus en plus dans la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées. La Haute-Garonne est un département situé dans la région Occitanie dans le sud-ouest de la France. Son département est la ville de Toulouse, qui est également la capitale de la région Occitanie. D’une manière générale, la région Midi-Pyrénées regroupe huit départements dont la Haute-Garonne.
Le concept de transport sanitaire fait allusion aux déplacements liés aux soins. En fonction de l’état du malade, les frais en relation au transport sanitaire peuvent faire l’objet d’une prise en charge et d’un remboursement par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

Prise en charge des clients sur distance longue

Si le médecin prescrit des frais de transports médicaux dans les circonstances suivantes, la CPAM peut prendre en charge ces frais :
Les frais de transport liés à l’hospitalisation (entrée et / ou sortie de l’hôpital), quelle que soit la durée de l’hospitalisation (totale, partielle ou ambulatoire).
Les frais de transport associés au traitement ou à l’examen des patients atteints de maladie de longue durée (ALD) avec ALD, et en cas de certaines incapacités ou anomalies chez le patient.
Les frais de transport liés au traitement ou aux contrôles liés aux accidents du travail ou aux maladies professionnelles.
Lorsque l’état du patient doit s’allonger ou être surveillé, les frais de transport en ambulance apparaissent.
Transport médical longue distance (plus de 150 kilomètres aller simple).
Transport médical continu (dans le cadre d’un même traitement, au moins 4 transports de plus de 50 kilomètres aller-retour en deux mois).
Outre les ordonnances émises par votre médecin, dans certains cas, l’assurance et le remboursement des frais de transport médical par la sécurité sociale nécessitent également l’accord préalable de votre médecin conseil (CPAM) auprès de votre mutuelle. Cela est particulièrement vrai pour les transports médicaux longue distance ou les transports publics, en particulier le transport par avion ou par bateau régulier.

Qualités et sécurité d’un chauffeur VSL en Midi-Pyrénées

Premièrement, VSL ne nécessite qu’un seul chauffeur, tandis qu’une ambulance nécessite toujours deux agents de bord (un chauffeur d’ambulance et un ambulancier).
Ensuite, le conducteur doit être bon et peut être conducteur d’ambulance en parallèle. Cela ne l’empêche pas d’avoir les qualifications suivantes à l’avance :
Le Diplôme d’État d’Ambulancier (DEA) ou Certificat de Capacité d’Ambulancier (CCA).
Le brevet national de secourisme et brevet national des premiers secours (AFPS) / ou attestation de formation des premiers secours (AFGSU).
Quant aux ambulanciers paramédicaux, ils peuvent également conduire VSL. Cependant, ils devront montrer ce qui suit :
La carte d’auxiliaire sanitaire.
L’attestation de formation d’auxiliaire ambulancier.
Le brevet national de secourisme et brevet national des premiers secours (AFPS) / ou attestation de formation des premiers secours (AFGSU).
Pour finir, dans les deux cas, vous avez besoin d’un permis de conduire B de 2 à 3 ans ou plus pour accompagner la conduite. Parallèlement, il existe des certificats de vaccination obligatoires pour des maladies telles que le tétanos, l’hépatite B, la polio et la diphtérie.

L’importance des taxi VSL en Haute-Garonne, région Midi-Pyrénées
Comme dans tout le reste de la France, les taxis VSL sont venus faciliter la tâche dans le transport sanitaire. On distingue de nos jours plusieurs institutions responsables de ces transports comme le Taxi VSL Toulouse 31. Et créer une entreprise pareille demande un certain nombre d’éléments et de compétences dans le domaine.
Toutefois, le concept reste aussi important parce que le transport en ambulance prenait déjà une tournure classique dans laquelle il fallait absolument se coucher ou encore ou il fallait gérer les distances pas très longues. Néanmoins, le choix revient au médecin de décider ce qui est approprié pour chaque patient en fonction de sa maladie.